Bienvenue à Djebel-Messaad

Message de Mr Chérif Rahmani, Ministre de L’Aménagement du Territoire, de l’Environnement et du Tourisme :

 Le tourisme est désormais une priorité nationale, et pour se faire des potentialités énormes ont été recensées et des forces existent pour sa mise en œuvre.

Une base de données largement actualisée, dont la constitution a été lancée, il y a déjà quelques années a permis de définir et de consolider un « schéma directeur d’aménagement touristique » qui priorise des pôles d’excellences touristiques réunissant tous les « ingrédients » pour une production touristique de qualité qui confirme les atouts de chacune des régions.

La nouvelle politique touristique que le gouvernement met en oeuvre est forcement ambitieuse et pragmatique. Elle s’inspire des nombreuses expériences réussies, dans les pays riverains de la méditerranée ou d’ailleurs, afin d’éviter de dupliquer les erreurs flagrantes et s’inspire, des dispositions pertinentes de la charte du ‘tourisme durable’ de 1995, qui stipule que celui-ci doit être supportable, à long terme sur le plan écologique, viable sur le plan économique, équitable sur le plan éthique et social pour les populations locales.

Il est vrai que, le secteur touristique en Algérie est en développement et sa montée en puissance sera largement conditionnée par la justesse de la stratégie qui sera mise en œuvre pour faire de l’Algérie une destination touristique à part entière à l’horizon 2025. Le choix de cette échéance n’est pas fortuit, c’est le temps d’une génération pour la mise en tourisme de l’Algérie.

Désormais, la nouvelle politique favorise le partenariat avec tous ceux, qui nantis d’une expérience avérée dans le secteur, en Algérie et partout dans le monde, sont gagnés par l'idée d'investir dans le tourisme Algérien, à la faveur notamment, des dispositions légales et des instruments et programmes particulièrement attractifs qui sont les nôtres aujourd’hui.

Le tourisme est déjà la première industrie mondiale et, d’ici l’an 2025, il est prévu une croissance forte du nombre de touristes voyageant à l’extérieur de leur pays d’origine avec un flux annuel estimé à 800 millions de personnes an.
L’Algérie devrait pouvoir accueillir à moyen terme, le potentiel de touristes, correspondant à son « Offre » dans des conditions de « qualité » sans équivoque.

Dans cette perspective, les acteurs socio-économiques traditionnels; voyagistes, grands hôteliers, restaurateurs, prescripteurs, offices de tourisme, associations montrent un intérêt croissant pour la démarche engagée, des partenaires nouveaux se manifestent et les interfaces de l’Etat, les élus locaux, les associations au niveau des régions, sentent ce frémissement et s’inscrivent dans cette perspective.

Un appel leur est lancé aujourd’hui, pour participer, aux Assises régionales et nationales du Tourisme et contribuer ainsi activement, aux débats en plénière et dans les Ateliers. Ils seront durablement associés à la définition d’une vision et d’une stratégie en faveur d’un développement harmonieux et durable du tourisme qui concerne avant tout, leur région, leur localité. Cette vision ne pouvant reposer que sur un large consensus tant des décideurs, au niveau politique, qu’au niveau des différents opérateurs économiques et des animateurs de la société civile.

Ainsi, les principes d’action retenus pour concrétiser la vision impliqueraient non seulement, une nouvelle manière de faire, grâce à une approche concertée et coordonnée avec les différents acteurs et partenaires, mais aussi la mise en œuvre urgente de la stratégie de mise en tourisme des pôles d’excellence touristiques, organisés autour de villages touristiques d’excellence en raison :

- des espoirs qui sont en jeu et de la richesse attendue ;
- de la réelle contribution du tourisme au bien-être économique, social et environnemental de nos nationaux ;
- de sa contribution à la consolidation de l’image de l’Algérie touristique et de son profil international ;
- des nombreux atouts et des projets d’infrastructure d’envergure qui feront de l’Algérie la nouvelle destination montante.

En outre, il est un enjeu d’une grande importance pour le développement et l’avenir de l’économie touristique, c’est bien celui de la qualité du potentiel humain en terme de connaissances et de compétences, à tous les niveaux et dans tous les métiers, pour sous-tendre la dynamique de changement. En conséquence, il sera entrepris, à ce sujet, combien sensible, dans le cadre du plan qualité tourisme, une démarche pragmatique pour consolider et développer le système d’éducation et de formation initiale et organiser la formation continue au profit du plus grand nombre, dans les métiers du tourisme.


Au titre de l’innovation, les nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le tourisme se diffuse dans l’ensemble de notre quotidien personnel et professionnel. Dans ce contexte de pratiques émergentes, des résolutions concrètes seront prises pour accompagner les ressources humaines concernées en leur donnant les moyens d’opérer une véritable appropriation technique de ces technologies.


Dans le cadre de ces nouvelles perspectives et l’amorçage du tourisme algérien, l’Etat, assurément conformément aux directives de son Excellence Monsieur le Président de la République Abdelaziz Bouteflika, jouera un rôle stratégique de rassembleur, de coordinateur et d’accompagnateur du processus de développement de « la Maison Algérie ».


Que les acteurs locaux publiques et privés, les associations et notamment les professionnels indépendants soient assurés de toute notre disponibilité et de notre soutien dans tout ce qu’ils entreprennent dans la mise en tourisme de l’Algérie.

Chérif RAHMANI.

Cliquez  ICI sur  pour visionner le Discours de clôture des Assises Nationales et Internationales du Tourisme "Alger les 11 et 12 février 2008"
Monsieur Chérif RAHMANI, Ministre de l'Aménagement du Territoire, de l'Environnement et du Tourisme
Durée de la vidéo: 23:23 min